Ma fille, les couches et nous : avis sur les couches lavables

Ma fille, les couches et nous : avis sur les couches lavables

Ma fille, les couches lavables et nous

Avant de commencer, je tiens a dire a ceux qui pense qu’ils n’ont jamais moyen pour les couches lavables, que Mathieu travail 40h par semaine en 3/8 et que j’suis aide-soignante avec moi aussi des horaires decales. Que une nourrice ainsi que la creche accepte nos couches lavables. Commencons par le depart pourquoi des couches lavables ?

Pourquoi les couches lavables ?

Tout commence a mon 4eme mois de grossesse, en l’espace de 15 jours je fais des reactions cutanees (allergies dira mon medecin) a presque tout : la lessive, le mimosa du jardin (qui ne m’avait pas pas grand chose fera auparavant), la barbe de mon mari, le liquide vaisselle, mon shampoing habituel… en gros l’horreur. Je suis persuadee que cela a 1 lien avec mon bebe et que celui-ci est sensible.

Malgre 1000 discours me disant que cela ne veut rien penser, je est butee dans mon initiative. L’interet pour les couches ma fille vient lors de la discutions avec la mere qui me raconte le calvaire vecu en 1989 au cours ma naissance. Elle se rend compte que j’habite allergique a toutes les couches , elle utilise alors les « cotocouches » : des inserts en coton qui ne servent a que dalle. Les langes se revelent alors la reponse pour guerir faire mes petites fesses. Ma mere se rappelle des fuites a repetitions, les reveils nocturnes parce que j’etais mouillee. Notre decision est prise, je ne me ferais pas avoir, hors de question d’observer mon bebe au milieu des fesses en sang et nous esclave des langes !

Couche lavable comment ca marche

Mon mari n’est nullement convaincu mais voyant mon obstination, me laisse faire les investigations. Je commence a chercher dans internet, le desespoir je n’y comprends rien : tout-en-1, tout-en-2 me concernant c’est du chinois.

Si vous voulez voir un tantinet plus clair, Naturiou a ecrit votre guide d’utilisation i  propos des couches lavables.

En bambou, coton, microfibre je suis perdue. Je tombe via une dame qui fais des demonstrations a son domicile et qui propose plein de marques en location. Je saute concernant le numero de telephone et J’ai contacte pour pendre un rendez-vous (je ne la site jamais car celle-ci a arrete son activite).

L’annee d’apres je la trouve a le domicile, elle me montre tout ce qui existe Je visite plusieurs modeles de quelques marques, les divers textiles et le fonctionnement. (Honnetement Afin de se Realiser conseiller aller voir directement, entre ce que l’on a en mains et un cliche Il existe une belle difference). Je vais de ce rendez-vous sans couches mais avec une proposition qui me plait louer des couches pendant 1 mois.

Vous imaginez qu’en arrivant monsieur n’y a pas echappe, on fera comme d’habitude pour des decisions importantes : on prend une feuille blanche au milieu des + et les -.

Mes + et le – des couches lavables d’apres Kelly

  • Mes + : l’achat reste vite rentabilise surtout qu’en c’est le premier tel Afin de nous, la certitude que bebe n’y va i?tre jamais allergique, nos poubelles (on vit en campagne et faudrait aller au poubelle commune a 1 km).
  • Les – : le lavage (peur d’etre esclave des machines), le stockage avec l’odeur, le change mettre les mains au caca non merci

Apres 1 debat rudement mene La selection est fera on loue 35€, 18 couches pour 1 mois et apres on https://i.pinimg.com/originals/35/f4/7c/35f47cfa35dfda42b460a199d084f4aa.jpg” alt=”sites de rencontres gratuites pour mjvb”> voit.

Les couches lavables a la maternite

Le jour de l’accouchement le 14 juillet 2015, j’appelle de la salle d’embauche la dame qui m’a prepare la location, pour la prevenir que ma fille arrive. Ma mere fera le livreur du coup aucun couches jetable a J’ai maternite, des premieres couches mises seront du lavable.

Pour l’anecdote : nos sage femmes ont fera une des tetes quand elles ont decouvert nos couches ! L’une d’elle m’a demande : « vous ne pensez bien de meme pas qu’on va les laver ? » J’ai eu tres envie de lui repondre que si mais J’me suis abstenue. Au debut c’est bon, ca lui fait un sacre popotin, j’ai peur que ca l’empeche de dormir (elle a dormi 9h sa 1ere nuit). Mais non, les bodies et pyjamas naissance ca passe plus pour les pressions, jamais grave il y a du 1 mois dans la valise.

La premiere semaine c’etait la galere : on ne savait jamais trop quand mettre a laver ni combien de temps et combien de temps libre ca allait mettre a secher. Forcement, les langes de secours ont servi plusieurs fois si on etait trop juste. Mes fuites, gui?re assez serre ou trop, la mise en route fut quelque peu perilleuse .

Les popos, Afin de etre honnete ca sent pas la rose ! Ce n’est nullement super agreable d’enlever le voile enormement de selles, et i  nouveau quand c’est liquide et qu’il faudrait essuyer avec du papier toilette ce n’est jamais cool. J’ai motivation a chaque popo se dire qu’on gagne 1€ croyez-moi a J’ai fin d’une journee vous avez gagne de l’argent !

Des boutons au milieu des couches jetables : allergie

Ma fille a 9 journees : une panne de courant de 48h a eu raison du stock de couches et des langes. Heureusement dans la valise de maternite pas encore totalement defaite, il y a des couches jetables en maternite. Au bout de 3 heures des petits boutons rouges apparaisses pour les fesses, apres une nuit nos fesses sont a vif le sang perle concernant les bras quand on marche le coton, votre que je redoutais arrive ma fille est bel et bien allergique aux couches .

Tant pis, je prends les langes tel quel et je les lave a la main au savon de Marseille, etendu dehors en 2 h c’est sec et je jette les Pampers dans la poubelle avec le sentiment de me debarrasser d’un poison.