Les histoires d’amour finissent mal d’ordinaire et forcement Afin de les memes raisons.

Les histoires d’amour finissent mal d’ordinaire et forcement Afin de les memes raisons.

Dans son ouvrage, L’Amour, le grand, Florence Lautredou propose dix recits symptomatiques de des mauvais reflexes.

Si l’histoire rate, c’est une faute: nous voulons parfois trop que l’histoire reussisse, dit-elle. Nous preferons nous voiler la face. Les signaux avertisseurs etaient la pourtant. Elle en souhaite Afin de preuve des recits authentiques (1), parmi qui se mele une propre histoire. Leur lecture reste troublante car i§a fait remonter de droles de souvenirs, tragiques et comiques a la fois. Voici le premier recit. Va-t-il vous rappeler quelque chose ?

Emma a appris a faire face

Sa tante lui a enseigne a «sourire». Pour votre juriste expatriee a Bruxelles, la lecon s’avere payante : on doit servir des interets des clients en gardant le «poker face», visage impassible de celle qui fera forcement face a tout. Continue reading